Catégories
Communiqué

Communiqué

Ulysse Tâm Hà Duong, 25 ans, est décédé suite à l’ingestion d’une plante toxique en stage de survie, dans le Morbihan, le 11 août dernier. Ce drame a accéléré le regroupement — qui avait déjà débuté il y a quelques mois — des signataires de cette lettre, autour d’une réflexion sur la pratique de la survie et de son enseignement. Ce « cercle de réflexion sur la survivologie » est donc né, et se donne pour objet :

  • de définir plus clairement les contours de la « survie » et de la survivologie en tant que disciplines ;
  • d’élaborer des contenus solides pour favoriser la gestion des risques individuels en milieu naturel ou urbain dégradé (catastrophes naturelles ou industrielles) ;
  • de réfléchir aux aspects éthiques, déontologiques et de sécurité liés à la survie et à son enseignement.

La survie, telle que nous la concevons, est un champ de compétences d’intérêt public, au même titre que les premiers secours, par exemple, et nous souhaitons dynamiser la réflexion, le partage d’expériences et la recherche autour de ce sujet qui le mérite.

Forts de nos expériences communes et partageant une même vision éthique et pédagogique de la profession, nous, cinq acteurs historiques de la survie en France, travaillons en commun pour construire un socle de bonnes pratiques concernant l’activité « survie » dans le pays.

Nous sommes et restons très sensibles à la souffrance de la famille d’Ulysse. Nous nous associons également à la lettre ouverte qu’ils ont écrite au premier ministre (change.org/PourUlysse), et qui demande notamment une clarification du cadre législatif.

Nous nous tenons, bien évidemment, à disposition des pouvoirs publics qui le souhaiteraient.

Yann Chauty — CEPS
Philippe Charles — Invictus France
Erwann Héry — EVN
Denis Tribaudeau — Panter Creation
David Manise — CEETS — (porte parole)

Une réponse sur « Communiqué »

Merci pour votre soutien et votre engagement. En tant que représentant de la famille d’Ulysse, je salue cette initiative qui va, nous l’espérons tous, permettre d’éviter qu’un tel drame se reproduise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *